Les monuments aux morts

Le monument aux morts de la grande guerre – 1914 à 1918

Ce monument n’est pas celui ou les Longiprates venait manifester leur patriotisme avant 1921, voyons pourquoi! 

Monument de guerre 1914/1918

Dans le journal La Somme du 13 mars 1920, il est dit :
« Il existe à Longpré un monument commémoratif, qui donne lieu, chaque année, à une manifestation patriotique. Aussi n’est-il pas question d’élever un second monument. Toutefois, pour honorer les héros de la grande Guerre, le Conseil municipal a décidé d’affecter une somme de 5000F, pour l’agrandissement et l’embellissement du monument actuel.
Des plaques sur lesquelles seront inscrits les noms de nos glorieux morts y seront ajoutées et une souscription à domicile complétera la somme nécessaire. »
La commune remit donc en état le monument dit  » des Mobiles de 1870  » pour y ajouter un hommage aux 42 morts de la guerre de 1914-1918.

Arthur de Saint-Germain, entrepreneur à Hangest-sur-Somme, s’engagea à réparer et déplacer cet édicule tout en lui ajoutant un coq gaulois et des plaques de marbre portant le nom des défunts. En décembre 1920, ces travaux de remise en état étaient en cours d’exécution, mais, en 1921, un projet plus ambitieux semble avoir été choisi, celui des architectes amiénois Mallet et Carpentier.

image_pdfVoir en PDFimage_printImprimer